Au pays des énergies renouvelables, les histoires finissent souvent très bien. C’est le cas par exemple à Saint-Martin-de-Crau, où un terrain servant de décharge à la ville de Marseille est devenu une ferme solaire.

Jusqu’en 2010, 1600 tonnes d’ordures ménagères marseillaises étaient déversées dans la décharge d’Entressen, à Saint-Martin de Crau. Mais depuis deux ans, cette zone était en phase de réhabilitation. La transformation a bien eu lieu et se révèle plus que réussie puisque la décharge est devenue une ferme solaire. Une installation de 145 000 panneaux photovoltaïques a été mise en place sur une superficie de 29 hectares. Adieu, montagnes de poubelles ! C’est désormais l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 7100 personnes qui seront produites, grâce au soleil généreux des Bouches du Rhône.

Ce changement de cap intégral est le fruit d’une volonté locale : la mairie de Marseille, qui dispose de la propriété du terrain, l’a vivement appuyé. Mais il s’explique aussi par l’investissement de 30 millions d’euros réalisé par EDF Energies Nouvelles. A Saint-Martin de Crau, neuf éoliennes sont déjà en activité : associées à la ferme solaire, elles offriront à la petite ville plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

La valorisation environnementale tend à se développer dans la région et plus particulièrement à Marseille, ville de France la plus équipée en panneaux solaires. Les EnR n’ont sans doute pas dit leur dernier mot et nous réservent encore de belles histoires !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!