Aux Pays-Bas, dans la ville d’Utrecht, l’association Tafelboom a mis en place un recyclage des arbres abattus. Une fois encore rien ne se perd, mais cette fois il ne s’agit pas de produire de l’énergie mais de créer des objets chargés d’histoire et écologiques : des tables.

Quand les arbres sont malades, qu’ils manquent d’espaces, la ville doit les abattre. À Utrecht, plus question de les couper et de simplement les jeter à la poubelle ! Ces arbres sont une ressources et une partie de l’histoire de la ville et de ses habitants. Une association a décidé de ne pas les laisser être jetés, l’association Tafelboom, littéralement table arbre.

Comme le nom de l’association l’indique, l’idée c’est donc de fabriquer des tables, pour les vendre aux habitants d’Utrecht. Ces mobiliers sont non seulement des objets représentatifs du développement durable, du fait du recyclage des arbres, mais font aussi partie d’un travail de mémoire. En effet, chaque table est accompagnée de son livret racontant son histoire, et compilant des anecdotes de voisins.

L’association, fondée en 2009, identifie les arbres que la mairie destine à l’abattage. Récupère les informations les concernant pour réaliser le livret, puis stocke les arbres pour les faire sécher. L’association est d’ailleurs fière d’avoir récupéré l’un des trois plus anciens chênes du pays, qui aurait été planté en 1776. Quand le bois est bien sec, les tables sont réalisées. Les arbres deviennent ainsi de vrais habitants d’Utrecht. Une initiative aussi poétique, qu’écologique et pédagogique.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!