L’été, on ne pense pas forcément à son chauffage bois… et pourtant, s’occuper de son entretien pendant cette période est bien plus efficace. En haut de votre liste : le ramonage. Retour sur une obligation légale incontournable.

Ramoner le conduit de fumées est obligatoire selon la loi. Plus, vous devez faire ramoner le conduit deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe. L’autre sera donc effectué lorsque vous n’utilisez pas votre cheminée, l’été est donc tout indiqué, d’autant plus que la demande n’est pas forte en cette saison.

Ce ramonage doit être effectué manuellement, c’est-à-dire grâce à un outil adapté, type brosse hérisson. Les bûches spéciales, dites de ramonages, ne peuvent en aucun cas remplacer un ramonage classique. Faire brûler ce type de bûche dans votre chauffage bois ne vous permet donc pas de remplir l’obligation légale. Si vous décidez malgré tout d’avoir recours à ce système, soyez vigilant, car la bûche dégage des produits chimiques qui peuvent s’avérer dangereux.

Lorsque le ramoneur a terminé son travail, il vous remet une attestation de ramonage. Conservez-la précieusement, elle est la preuve que vous avez bien respecté la loi. Elle pourrait aussi vous être utile en cas de sinistre, si votre assureur la réclame. Le ramonage est aussi un gage de sécurité et d’efficacité de votre chauffage bois, puisqu’il évacue du conduit les suies et résidus qui pourraient brûler ou empêcher la bonne évacuation des fumées.

Photo : knolleary

Posts similaires:

Be Sociable, Share!