Et si les parisiens pouvaient aussi optimiser leur toiture en installant des panneaux solaires ? S’il est moins fréquent d’observer ces équipements dans la capitale, le nouveau cadastre solaire risque de faire bouger les mentalités et le paysage !

Le tout premier cadastre solaire de France vient en effet d’être développé par la Ville de Paris et l’Atelier Parisien d’Urbanisme (Apur). Cet outil destiné au grand public a pour objectif de révéler les toitures et emplacements dotés d’un fort potentiel dans l’exploitation de l’énergie solaire. Car les habitants de la capitale, faute de grands espaces et d’une météo lumineuse tout au long de l’année, ont souvent tendance à croire que cette EnR n’est pas faite pour eux. Erreur ! Selon la Mairie de Paris, elle pourrait potentiellement couvrir « entre 40 et 70% des besoins en eau chaude sanitaire pour le logement individuel et entre 30 et 50% pour le collectif ».

Pour savoir si votre appartement ou maison est en mesure d’accueillir avec profit des panneaux photovoltaïques, ce sera très simple : la cartographie de Paris indiquera en rouge les sites les plus ensoleillés et en bleu les moins exposés, en passant par un subtil nuancier de jaune, orange et vert. Enfantin et vraiment pratique ! Les propriétaires pourront consulter ce cadastre solaire dès l’automne prochain en se connectant sur le site www.paris.fr.

L’objectif de projet est d’atteindre les 200 000 m² de panneaux solaires d’ici 2014. On relève le pari ?

Plus d’informations :
www.paris.fr

Posts similaires:

Be Sociable, Share!