À Paris, les sapins de Noël s’inscrivent dans une logique de développement durable. En effet, la ville a mis en place un système de collecte et de revalorisation de cette biomasse.

Cela fait maintenant 5 ans que la capitale organise chaque année la collecte des sapins de Noël. Cette année, 100 points de collecte ont fleuri dans les parcs et jardins de Paris du 26 décembre au 22 janvier. Résultat, 27 % de sapins collectés en plus que l’an dernier, soit 37 000 contre 29 000.

Ce record est une très bonne nouvelle pour le développement durable dans Paris. Car la collecte des sapins de Noël a plusieurs objectifs : non seulement elle évite que les sapins s’entassent sur les trottoirs après les fêtes, mais en plus elle permet de supprimer les transports inutiles et enfin évite le recours à l’incinération.

Les sapins sont ainsi réunis dans chacun des points de collecte où ils sont directement revalorisés. Car la biomasse bois n’est pas seulement une source d’énergie, elle est aussi un produit naturel pour entretenir les jardins. Ils sont ainsi broyés sur place. Ce broyat est ensuite utilisé dans les parcs, au pied des massifs, réduisant la pousse de mauvaises herbes et limitant l’évaporation d’eau du sol espaçant ainsi les arrosages. Un recyclage utile pour une utilisation naturelle, c’est Noël après Noël !

Pour en savoir plus :
Paris

Photo : Gilderic Photography

Posts similaires:

Be Sociable, Share!