Imaginez un bâtiment intelligent où les hommes et les robots vivraient en bonne entente, dans une régulation thermique millimétrée. Ce lieu existe ! Il s’agit du nouveau lieu de travail du Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS) du CNRS de Toulouse, pour lequel a été choisie la géothermie.

Ce laboratoire de recherche se concentre sur un projet exceptionnel : étudier les robots d’assistance, humanoïdes et non humanoïdes. Pour cela, les scientifiques ont décidé d’aménager un bâtiment rigoureusement adapté, afin d’observer les réactions de ces trésors de technologie robotique. Car le lieu de cette étude fait pleinement partie de l’expérience : truffé de capteurs et de câbles, il doit offrir un environnement propice aux robots.

L’une des conditions était de mettre au point une régulation thermique précise. Une installation géothermique a pour cela été choisie. Elle permettra de gagner ou perdre jusqu’à 6° sur la température extérieure et un puits canadien viendra prêter main forte en cas de canicule ou grand froid.

Pour subvenir aux besoins électriques, 80% de la façade du bâtiment seront dotés de panneaux photovoltaïques. D’après les estimations, le cocon des robots devrait être auto-suffisant. Du point de vue scientifique et énergétique, ce projet baptisé Adream fait rêver !

Crédit photo – LAAS CNRS

Posts similaires:

Be Sociable, Share!