Produire de l’électricité en utilisant l’énergie des vagues, une idée écologique et efficace. Mais, un problème reste posé : le bruit. Une étude va permettre d’évaluer l’impact environnemental de ces génératrices, pour en faire une source d’énergie des plus durable !

Une étude d’un nouveau genre a été lancée en novembre dernier conjointement par IBM et l’Autorité de l’énergie durable d’Irlande. L’objectif est de minimiser l’impact environnemental de la production d’électricité marémotrice. Rendre une EnR encore plus durable, une idée qu’on ne peut qu’applaudir !

Pour cela, le bruit produit par les génératrices va être étudié en continu et en temps réel, afin de pouvoir connaître et analyser les impacts de ces émissions sonores sur l’environnement. Le premier site pilote se situe dans la Baie de Galway. Grâce à un arsenal technologique (plate-forme d’acquisition, infrastructure de communication, analyse des données en continue…) vont être contrôlés : l’état des vagues, l’acoustique, la vie marine et les niveaux de pollution.

Une étude d’autant plus indispensable que la pollution sonore sous-marine est aujourd’hui peu considérée. Il existe bien des limites fixées par la politique marine de l’Union Européenne, mais aucune au niveau international. De plus, les impacts sont peu étudiés. Faire de l’énergie marémotrice une EnR réellement respectueuse de l’environnement passe donc bien par l’évaluation et le contrôle du bruit.

Pour en savoir plus :
IBM

Photo : marfis75

Posts similaires:

Be Sociable, Share!