Mieux capter l’énergie hydraulique

La mer n’est pas seulement une splendeur de la nature, elle renferme également des trésors d’énergie ! Pour exploiter cette énergie hydraulique, la société Norvegian Ocean Power (NOP) a mis au point une nouvelle turbine bourrée de qualités.

Son nom est Pulsus, et les premiers travaux d’étude à son sujet remontent à 2002. Son design tient tout autant de l’éolienne que de l’araignée. Il s’inspire en effet de l’éolienne de type Darrieus, dotée d’un axe vertical permettant de capter les vents rotatifs. Un mode de fonctionnement relativement simple repris et largement amplifié par Pulsus, afin de capturer l’énergie des flots, plus précisément celle des courants marins.

Le grand atout de cette turbine est de présenter une vitesse de rotation extrêmement importante, mais elle possède d’autres avantages. Très robuste, elle nécessite peu d’entretien et peut assurer un fonctionnement optimal durant des dizaines d’années. Composée d’un nombre relativement faible de composants standardisés, elle se révèle peu coûteuse en regard de ses performances.

En somme, cette innovation est idéale pour exploiter cette énergie renouvelable, qui est aussi la moins coûteuse, et que l’on puise au cœur de la mer !

Pour aller plus loin :
http://www.norwegianoceanpower.com

Crédit photo – Norvegian Ocean Power

Posts similaires:

Be Sociable, Share!