Les barrages hydroélectriques ont souvent mauvaise réputation du point de vue de la protection de la faune, notamment des familles de castors vivant dans le Rhône. Mais EDF n’oublie pas ces charmants rongeurs et leur a construit la première passe castors au barrage de Jons.

Il y a un siècle seulement, les castors d’Europe étaient menacés de disparition. Aujourd’hui, ils reprennent peu à peu possession de leur territoire, notamment à proximité de Lyon, où 15 à 20 familles vivent dans le Rhône, sur un territoire d’un vingtaine de kilomètres. Mais, le barrage hydroélectrique de Jons peut constituer un obstacle pour eux.

Une EnR ne serait pas vraiment écologique si elle avait un impact négatif sur l’environnement, y compris sur la faune. EDF a donc décidé d’équiper ce barrage pour protéger castors et poissons. Une rivière artificielle a ainsi été creusée pour permettre aux poissons de rejoindre le Rhône via le canal de Miribel.

Les castors bénéficient quant à eux d’un système spécial, unique en France. Élaboré en partenariat avec une entreprise suisse, FRAPNA-Rhône, qui surveille ces animaux depuis 30 ans dans le Rhône, cet ouvrage incliné leur permet de contourner l’obstacle. Grâce à cette passe castors, les rongeurs ne sont ainsi plus bloqués par le canal, et peuvent rejoindre à pieds secs les rives des canaux Jonage et Miribel.

Au barrage de Jons l’électricité est donc 100 % respectueuse de l’environnement !

En savoir plus :
EDF

Photo : Márcio Cabral de Moura

Posts similaires:

Be Sociable, Share!