La ville de Perpignan, dans le Languedoc-Roussillon, s’est engagée depuis plusieurs années dans le développement durable et mise maintenant plus particulièrement sur le photovoltaïque. Et avec quelques 2 506 heures d’ensoleillement par an, on la comprend !

Perpignan a lancé deux projets photovoltaïques d’envergure. Le premier sur le complexe de la gare TGV et le second sur le site de Saint-Charles. Tous deux battent des records, puisque la gare va bénéficier de la plus grande verrière photovoltaïque de France, et Saint-Charles n’est rien de moins que la plus grande centrale du monde intégrée au bâti !

Le complexe immobilier El Centre del Mon, composé de six bâtiments, dont la gare TGV, est équipé d’une verrière pas comme les autres. En effets, les deux lots de bâtiments sont séparés par une rue, couverte par la plus grand verrière photovoltaïque de France. Large de quelques 14 mètres et longue de 200 mètres, elle devrait produire jusqu’à 175 W pour 1 000 W de lumière solaire.

Mais ça n’est pas le seul projet de la ville, puisque Perpignan est dotée de la plus grande centrale photovoltaïque du monde intégrée au bâti. Elle a été inaugurée le 13 octobre dernier, en présence de la Ministre de l’Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet. C’est sur le site de Saint-Charles, une plateforme de distribution de fruits et légumes, que 10 % de la consommation des Perpignanais est produite. Les toitures de 11 hangars sont désormais recouvertes de pas de 97 000 tuiles photovoltaïques, soit une puissance de 8,8 MW, qui produisent 9 800 Mwh d’électricité verte.

Grâce à ses deux projets et à son ensoleillement idéal, Perpignan fait un pas de plus pour intégrer durablement les EnR dans le quotidien de ses habitants.

Pour plus d’infos :
Perpignan

Photo : broodkast

Posts similaires:

Be Sociable, Share!