On peut être brasseur et être impliqué dans les énergies renouvelables comme nous le prouve Kronenbourg. Avec sa brasserie exemplaire d’Obernai, on apprend que la bière peut être source d’EnR, à consommer avec modération (la bière, pas l’EnR !).

Kronenbourg peut être fière ! Cette société est le premier brasseur français qui ne produit pas seulement de la bière, mais aussi une EnR : le biogaz. C’est sur son site d’Obernai que le célèbre brasseur s’est engagé il y a plusieurs années dans une démarche de développement durable.

Aujourd’hui, en plus de sa propre station d’épuration des eaux usées, intégrée à la brasserie d’Obernai, elle bénéficie aussi de tours de méthanisation grâce auxquelles elle produit pas moins de 16 000 Mwh. Une EnR qui lui permet de couvrir 14 % de ses besoins énergétiques. Le brasseur espère d’ailleurs atteindre les 18 % d’ici 2013.

Comment un brasseur peut-il être producteur d’EnR me direz-vous. Pour le comprendre, il faut savoir que la production de bière implique la production d’eaux usées, chargées de matières organiques comme les levures. Ces eaux sont stockées dans les tours de méthanisation, à l’abri de l’air et de la lumière. C’est ainsi que le biogaz est créé. Il est ensuite redistribué dans la brasserie, plus précisément dans les chaudières, ce qui permet de limiter le recours au fioul lourd. Résultat : 13 000 tonnes de CO2 sont évitées chaque année et les émissions de gaz à effet de serre sont réduites de 39 % par hectolitre de bière.

Plus d’infos :
Kronenbourg

Photo : Kronenbourg

Posts similaires:

  • Ça gaz pour les bus Lillois !
    Sujets traités > biogaz, biogaz carburant, bus, lille, méthanisation

  • Du biogaz au lisier de canard
    Sujets traités > biogaz, Caisse des dépôts, canard, Eneria, Expo Biogaz, Hagetmau, lisier, Méthalandes, méthanisation, Monnoyeur

  • Biogaz et balnéo
    Sujets traités > Agrivator, Barrière Ribeauvillé, biogaz, Casino, méthanisation, Noël Adam, Philippe Meinrad, René Van der Meijden

Be Sociable, Share!