Une énergie renouvelable permettant de produire à la fois de l’électricité et de la chaleur ? C’est possible et cela se passera à Pierrelatte, dans la nouvelle centrale de cogénération à biomasse.

Cette nouvelle centrale viendra s’implanter sur le site de l’usine d’enrichissement d’uranium, qui alimente à ce jour les habitations de Pierrelatte. Celle-ci cessera son activité en 2012 et se verra donc remplacée par la centrale biomasse, dont la mise en fonctionnement est prévue dans la foulée, fin 2012.

Avec cette installation, une puissance électrique de 15 GWh/an et jusqu’à 170 GWh de thermique seront assurés, grâce à la combustion de 150 000 tonnes de bois. Une production d’énergie verte formidable, qui couvrira les besoins des habitants de Pierrelatte, mais aussi ceux de la centrale nucléaire du Tricastin située à proximité. La ferme des crocodiles, bien connue des touristes, passera aussi de l’énergie nucléaire à l’EnR !

Cette excellente nouvelle s’accompagnera d’autres répercussions positives, puisque dix emplois seront générés par la centrale biomasse. Car le bois employé sera issue des forêts, dans un rayon de 120 km au maximum afin de préserver la filière locale, mais les produits de recyclage ou d’élagage seront aussi exploités. Face à un tel projet, tout porte à croire que les énergies propres gagnent du terrain.

Crédit photo – La Ferme aux Crocodiles.

Posts similaires:

  • Les Landes cultivent la biomasse
    Sujets traités > Biomasse, Bois, bois énergie, centrale cogénération, DRT centrale cogénération, électricité, énergies renouvelables, EnR

  • Je révise mon bois !
    Sujets traités > Biomasse, Bois, bois énergie, chauffage, chauffage bois, énergies renouvelables

  • Pin des Landes, le chauffage local
    Sujets traités > Biomasse, bois énergie, chauffage, chauffage bois, CO2, développement durable, énergies renouvelables, EnR

Be Sociable, Share!