Gardanne remplace le charbon par le bois

Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, accueille une centrale thermique depuis de nombreuses années. Mais le projet de reconversion de l’une de ses unités en centrale électrique biomasse vient d’être validé par l’Etat. Une excellente nouvelle pour les habitants et la région !

La nouvelle est arrivée à la rentrée. Le ministère de l’Industrie vient d’approuver le projet mené par la direction de la centrale thermique à Gardanne : l’une des unités de la centrale sera transformée en centrale électrique biomasse, passant ainsi du charbon au bois. Un projet fort pour les énergies renouvelables mais également une promesse d’espoir pour le secteur, puisque la fermeture de cette unité avait aussi été envisagée. Gardanne peinait à assurer les besoins énergétiques de la région, de plus, elle n’aurait pas été en mesure de répondre aux quotas de CO2 payants, qui seront instaurés dès janvier 2013.

La biomasse s’est donc imposée comme la solution ! Avec le bois et les produits végétaux pour combustibles, les émissions de CO2 seront bien moindres. Mais cette alternative est surtout bienfaisante sur le plan des emplois. La fermeture de l’unité aurait entraîné de nombreuses suppressions de postes. Avec le passage à la biomasse, les emplois seront non seulement préservés mais multipliés. La filière bois sera en effet développée dans le département, grâce aux besoins d’approvisionnement de la centrale.

La prise de relais d’une énergie fossile par une énergie durable invite franchement à l’optimisme. Et ce n’est qu’un début !

Crédit photo – http://sites.univ-provence.fr/

Posts similaires:

Be Sociable, Share!