C’est une première en France ! Un nouveau mode d’alimentation de chauffage est en train de voir le jour à Val d’Europe en Seine-et-Marne. Il consiste à récupérer une énergie jusque là non valorisée : la chaleur émise par la climatisation d’un data-center.

Vous le savez comme moi, nos ordinateurs émettent de la chaleur en fonctionnant. Alors imaginez ce que ça donne dans une salle remplie d’armoires informatiques, autrement dit un data-center. Ils ont donc besoin d’être refroidis constamment. Mais les climatiseurs aussi en fonctionnant recrachent de l’air chaud. Tant de calories gaspillées !

Dalkia, filiale de Veolia et d’EDF, a mis en place un système permettant de récupérer cette énergie. Grâce à un réseau de chaleur comprenant 4 km de canalisations et à un échangeur thermique, 600 000 m² de bâtiments du Val d’Europe vont être chauffés. Les premiers sont d’ailleurs reliés au réseau dès cet hiver. Le tout en récupérant simplement la chaleur émise par les climatiseurs, pour chauffer de l’eau à 55°C et l’acheminer vers les bâtiments connectés au réseau. Résultats, moins de gaspillage, aucune émission polluante supplémentaire et plus de 5 400 tonnes de CO2 économisées chaque année. Ce projet fait partie de la gestion des EnR d’Euro Disney, les bâtiments de bureaux faisant partie de son parc immobilier.

Une initiative qui a d’ailleurs donné des idées puisque d’autres data-centers suivent le même chemin, comme à la Défense ou à Helsinki. Et quand on sait qu’il existe 99 data-centers en France, dont 37 rien qu’en Ile-de-France, on imagine les perspectives de chauffage vert ! Et pour aller plus loin, on pourrait encore améliorer le système en récupérant toutes les calories perdues, donc aussi celles émises par les systèmes informatiques ?

Plus d’infos :
Dalkia

Photo : Dalkia

Posts similaires:

Be Sociable, Share!