À Moissac, dans le sud de la France, c’est une première dans l’Hexagone en matière d’EnR qui a été inaugurée il y a quelques semaines. Il s’agit d’une centrale de biométhanisation basée sur le site de l’industriel l’utilisant. Valorisation des déchets et énergies vertes, pour une première, elle est réussie !

La société belge Greenwatt a conçu et construit la première centrale de biométhanisation décentralisée de France. C’est l’agro-industriel Boyer, spécialisé dans le melon, qui a fait appel à elle pour trouver une solution de revalorisation écologique de ses trop nombreux déchets organiques. En 2000, l’industriel avait déjà fait un premier pas vers la revalorisation en optant pour le compost et les aliments pour bétails. Mais ses déchets étaient trop nombreux, ces solutions ne suffisaient donc pas.

C’est ainsi que la centrale de biométhanisation voit le jour à Moissac. Installée sur le site de l’usine, elle recycle les déchets organiques, plus particulièrement de melon, en biométhane. La centrale de 100 kW produit ainsi 1,7 MW/h d’électricité et 1,68 MW/h de chaleur, auxquels s’ajoutent quelques 500 tonnes de compost.

Ce procédé écologique permet d’alimenter en électricité, eau chaude et chaleur les habitations des salariés, et même de revendre un surplus d’énergie à EDF. Une fois de plus, la nature nous prouve qu’elle a de nombreuses ressources à nous offrir, dans le respect de l’environnement !

Pour en savoir plus :
Greenwatt

Photo : Michael W. May

Posts similaires:

Be Sociable, Share!