Les constructeurs automobiles se lancent dans une nouvelle course. Et celle-ci est beaucoup moins nocive pour l’environnement : la course aux EnR. Après le départ de Toyota, avec son mur solaire, c’est Renault qui est sur la ligne de départ, avec un projet photovoltaïque digne d’une première place.

On ne peut pas dire que les constructeurs automobiles aient la meilleure des réputations en matière de protection de l’environnement ! Mais, certains semblent vouloir inverser la tendance. C’est le cas de Renault qui a mis au point un projet solaire de grande envergure.

La firme au losange a ainsi opté pour le photovoltaïque. Et quand Renault se lance dans le solaire, visiblement, il ne le fait pas à moitié ! Ce projet est appelé à devenir la plus grande initiative photovoltaïque au monde dans le secteur automobile. De quoi se voir décerner la coupe EnR catégorie photovoltaïque !

L’idée du constructeur est d’équiper plusieurs de ses centres de livraisons et d’expéditions de panneaux photovoltaïques en toitures. Douai, Flin, Maubeuge, Batilly, Sandouville et Cléon sont les heureuses élues. Dès février 2012, leurs centrales photovoltaïques produiront de l’électricité verte !

Un projet d’envergure donc, car il compte pas moins de 450 000 m² de panneaux, pour une puissance totale estimée à 60 MW. Des chiffres records pour une initiative qui aura un impact positif sur l’environnement, 30 000 tonnes de CO2 devraient être économisées chaque année.

Et ça n’est qu’une des étapes du rallye dans lequel s’est lancé la firme au losange… En effet, Renault a mis en place un plan stratégique baptisé Drive the change. Objectif : réduire l’empreinte carbone de la firme de 10 % d’ici 2013 et encore de 10 % entre 2013 et 2016.

Plus d’infos :
Renault

Photo : SCENARIO ARA – Architectes – Douai

Posts similaires:

Be Sociable, Share!