Alors que le débat sur le nucléaire est relancé en France, une innovation dans le secteur éolien nous invite à rêver… Et s’il était possible de satisfaire la totalité des besoins énergétiques grâce à la force du vent ? La clé de cette hypothèse tient en deux mots : lentille éolienne.

La lentille éolienne est un nouvel appareil ultra performant. Dotée de trois pales, comme toute éolienne traditionnelle, cette génératrice est en outre équipée d’un diffuseur circulaire autour des pales. Ce dispositif permet de créer une zone de basse pression à l’arrière et d’accélérer la vitesse des vents traversant l’éolienne. Résultat ? Une production en électricité trois fois plus importante qu’un modèle classique.

Cette innovation a été mise au point par l’université japonaise de Kyushu et semble promise à un bel avenir. Mais l’université n’en reste pas là et travaille actuellement à la construction d’une plateforme marine pouvant produire jusqu’à 500 000 kw/h, soit la capacité d’un réacteur nucléaire ! Selon le site Mother Nature Network, ayant diffusé cette information, le principe de la lentille éolienne appliquée sur une superficie de 400 000 km² (le quart de l’Alaska) permettrait d’assurer les besoins énergétiques de l’ensemble des Américains. Une possibilité formidable, qui rendrait possible le remplacement du nucléaire par une EnR !

Les recherches menées par l’université japonaise méritent donc d’être suivies de près. En espérant que la lentille éolienne sera également expérimentée en France, dans les années à venir.

Pour aller plus loin :
www.mnn.com

Crédit photo – www.mnn.com

Posts similaires:

Be Sociable, Share!