Eolas, un hébergeur à la fibre écolo, a mis sur pied un projet de datacenter vert. La bonne idée : créer un datacenter éco-efficient. Un datacenter peu énergivore, voilà une initiative qui devrait faire du bruit !

Le datacenter grenoblois éco-efficient a été conçu en intégrant toutes les possibilités techniques et environnementales permettant d’économiser de l’énergie. Pour aller plus loin, l’hébergeur a décidé d’appliquer à son projet des règles d’efficacité énergétique inscrites dans plusieurs chartes : Code of Conduct, The Green Grid et Green Ethiquette (sa propre charte).

Le résultat c’est un datacenter qui utilise tous les outils à sa disposition pour rationaliser sa consommation. Mais pas seulement… En plus du côté informatique, le projet intègre aussi des EnR. Ainsi, une centrale photovoltaïque de 72 kWc sur le toit et la façade sud, produit de l’énergie qui est ensuite revendue. L’électricité consommée ne provient par pour autant d’énergie fossile ! C’est une centrale hydroélectrique qui la produit.

Mais l’idée la plus intéressante en matière d’utilisation d’EnR, c’est sans conteste le système de climatisation. Un datacenter produit énormément de chaleur, les machines ont donc besoin d’être refroidies sans arrêt. Imaginez le gouffre énergétique que cela représente ! Pour éviter un tel gaspillage, Eolas a mis à profit une ressource directement disponible sous ses pieds : l’eau à 13,5° C de la nappe phréatique située sous le bâtiment. De la géothermie inversée pour refroidir un datacenter, il fallait y penser !

Aujourd’hui, non seulement Eolas est le premier hébergeur français à devenir participant au Code of Conduct européen, mais en plus son datacenter a un PUE (Power usage effectiveners) de 1,35 seulement, soit deux fois moins que les gloutons datacenters classiques. Une belle performance… énergétique !

Pour en savoir plus :
Eolas

Photo : Eolas

Posts similaires:

Be Sociable, Share!