Créé en 1995, France Géothermie est un réseau national de concessionnaires, spécialistes des installations géothermiques. Régis Nallet, directeur commercial et chargé du réseau, nous éclaire sur ses garanties et nous révèle quelques conseils pour bien choisir sa pompe à chaleur !

FLPA : Pouvez-vous me parler du réseau France Géothermie ?

Régis Nallet : France Géothermie est un réseau de concessionnaires et partenaires qui couvre 90 % du territoire français. La couverture nationale de ce réseau a pour but de servir au mieux les clients, grâce à une proximité géographique et des prestations de qualité, assurées par des professionnels.

FLPA : Quelles sont les garanties offertes par le réseau ?

R. N : Les installateurs appartenant à notre réseau sont des professionnels, qui ont  déjà une expérience significative dans le domaine du chauffage. Ils apportent aux clients des conseils et un suivi tout au long du projet, avec des produits fabriqués en France.

Nos offres sont compatibles avec la RT 2012 (Ndlr : – de 50 kWh/m²/an avec 5% d’énergies renouvelables) et les produits proposés bénéficient de plusieurs labels et certifications. Notamment la NF PAC, Norme Française pour les pompes à chaleur, qui est délivrée par L’AFAQ-AFNOR. Elle assure un haut niveau de qualité et de performance d’une pompe à chaleur. Il est important de s’informer sur les certifications, qui assurent une fiabilité pour les particuliers et professionnels.

FLPA : De quelle manière les particuliers peuvent-ils trouver un concessionnaire France Géothermie près de leur domicile ?

R.N. : Par le biais de notre site internet, qui propose une carte de France des concessionnaires. Étant donné que le réseau de France Géothermie couvre l’ensemble du territoire français, les particuliers peuvent être sûrs de trouver un professionnel près de chez eux.

FLPA : Quels conseils donneriez-vous pour bien choisir son installation géothermique ?

R.N : Avant de s’engager, je conseille aux particuliers de s’adresser au Bureau de recherches géologiques et minières (www.brgm.fr) ou à ses agences régionales, pour connaître la faisabilité du projet : forage, présence d’une nappe d’eau souterraine, débit d’eau, etc..

En fonction du type d’habitation, du terrain et de la surface à chauffer et ou à rafraîchir, l’installateur se chargera ensuite de mener les études grâce auxquelles il pourra effectuer le dimensionnement de la pompe à chaleur. Il proposera alors l’équipement le plus approprié et prendra en charge toute l’installation, de la pose des capteurs, des émetteurs jusqu’à la mise en service de la PAC. Il assurera également l’entretien annuel du système.

FLPA : Quel est le budget à prévoir environ, pour une PAC destinée à une famille ?

R.N : Le budget est très variable, il s’estime en fonction de la région et de son climat, de l’altitude, de l’isolation de l’habitat et du volume du bâtiment à chauffer. Le type de captage et les émetteurs de chaleur entrent aussi en compte. On peut compter une fourchette large, entre 8 000 € et 20 000 €.

FLPA : L’acquisition d’une PAC donne-t-elle accès à des aides financières ?

R.N. : Oui, l’État a mis en place le crédit d’impôt développement durable qui offre la possibilité de déduire de l’impôt sur le revenu une part des dépenses effectuées, pour des installations comme la géothermie. L’investissement dans un chauffage géothermique, dont la finalité essentielle est la production de chaleur, permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 36 % du montant des équipements. Il s’agit du crédit d’impôt le plus élevé pour la partie des énergies renouvelables. Pour les maisons de plus de 2 ans, une TVA à 5,5 % est applicable. J’encourage aussi à consulter la rubrique « Espace Eco-citoyens / Financer mon projet », sur le site de l’ADEME.

FLPA : Les français s’intéressent de plus en plus aux économies d’énergie et aux modes de chauffage écologiques : la demande a-t-elle effectivement augmenté ces dernières années auprès de vos concessionnaires ?

R.N. : La demande dans l’habitat ancien fluctue avec l’augmentation du coût des énergies fossiles. Pour le neuf, le marché de la construction de maison individuelle connaît un léger rebond depuis début 2011. L’augmentation des énergies fossiles et la nouvelle RT2012, qui limitent de plus en plus la consommation des bâtiments, conduit forcément à un intérêt croissant du grand public pour la Géothermie.

Pour en savoir plus :
www.france-geothermie.com
www.qualit-enr.org
www.afpac.org

Crédit photo – Régis Nallet

Posts similaires:

Be Sociable, Share!