François Herpers, délégué général du REFEDD (Réseau français des étudiants pour le développement durable), nous fait le plaisir de répondre ce mois-ci à notre invitation. Après un master d’histoire économique à dominante urbaine, il se tourne vers le management en master 2. C’est là que sa rencontre avec le développement durable s’est produite, grâce à un professeur. « Il m’a donné l’envie de m’impliquer dans ce domaine » nous a-t-il confié. Et depuis, cette envie ne l’a plus quitté. Après un passage dans un cabinet d’études, François a souhaité trouver un poste avec une implication plus marquée dans le développement durable. Le REFEDD s’est imposé à lui comme une évidence, tant par les actions qu’il mène, que par son encrage dans le monde estudiantin. Aujourd’hui, il travaille sur des projets variés et concrets, comme le bilan carbone campus, l’alimentation responsable ou encore la sensibilisation des étudiants.

Mais trêve de bavardages, je laisse la place et les colonnes de FLPA à François Herpers !


Débuté en 2010 le projet Plan de déplacements campus du REFEDD à pour vocation d’impulser des dynamiques de mobilité durable sur les campus.

Les objectifs sont :

–       De sensibiliser les étudiants, le corps enseignant et les membres de l’administration aux enjeux environnementaux liés aux transports ;

–       De connaître les moyens de déplacements utilisés sur les campus ;

–       De valoriser et développer les modes de transport alternatifs ;

–       D’inciter les étudiants à s’interroger sur leurs pratiques afin d’impulser des changements de comportements.

Dans cette optique le REFEDD à développé un outil informatique permettant aux associations étudiantes d’accélérer la phase de diagnostic du plan de déplacements, tout en ayant accès à une méthodologie, une stratégie et des outils de communication, des fiches actions et un suivi du projet facilitant les passations d’équipe projet.

Le gros de l’outil est composé d’un questionnaire en ligne permettant de connaître les pratiques de déplacements des usagers de l’établissement ainsi que d’une géo-visualisation des répondants, validés techniquement pas L’ADEME.

Le REFEDD est actuellement partenariat avec FONDATERRA qui fournit la méthodologie globale, basée sur des retours d’expériences d’établissements.

Comme pour l’ensemble de ses projets le REFEDD s’appuie sur les associations présentes localement. Des formations seront mises en places à la rentrée 2011 – 2012 afin de former les étudiants mais aussi les personnels administratifs intéressés à l’utilisation de l’outil.

Merci François et bonne rentrée aux étudiants concernés par ces belles innovations !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!