Chauffer les serres grâce à cette EnR.

A Parentis-en-Born dans les Landes, Tom d’Aqui est le paradis des amateurs de tomates ! Dans cette serre appartenant au groupe coopératif Rougeline, on produit en effet des Cœurs de Bœuf, tomates cerises rouges et jaunes, des marzounettes ou encore des tomates bonbons. Un cocktail bien tentant en ces journées de chaleur.

Mais Tom d’Aqui présente un autre intérêt, tout aussi réjouissant : sa volonté de devenir le plus important site de production de tomates au Sud… grâce aux énergies renouvelables ! Une station de conditionnement d’expédition avec toiture photovoltaïque de 3000m² a été adoptée. Et pour développer son activité, la société a misé sur des serres chauffées grâce à la géothermie. Une serre de 3,5 hectares est déjà construite et l’agrandissement total devrait atteindre les 17 ha.

La grande originalité de ce projet réside dans la provenance de la chaleur puisée, puisqu’un accord a été passé avec la société pétrolière voisine, Vermilion. Le principe de la géothermie permet à Tom d’Aqui de récupérer l’eau souterraine du site pétrolier, qui possède l’avantage d’une température avoisinant les 50°C. Cette association permet à la société Vermilion de rentabiliser son site et d’améliorer son image, tandis que les serres trouvent un mode de chauffage performant.

Pour couronner cette initiative, la Fondation pour le développement de l’agriculture durable en Aquitaine a désigné Tom d’Aqui comme projet d’excellence. A ce titre, l’entreprise a reçu une bourse de 2000 €. Le succès est en marche ! Et les tomates landaises se portent bien.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!