Miser sur les énergies renouvelables en Corse, voilà une évidence à côté de laquelle les habitants de l’Île de Beauté ne pouvaient pas passer. Pour préserver leur environnement et réduire leur dépendance aux énergies fossiles, ils ont opté pour une mini-centrale hydraulique, la première du genre en Corse du sud.

C’était le 7 juin dernier. Bien qu’une légère pluie se soit invitée à la fête, élus, préfet, partenaires et techniciens étaient présents pour un événement de taille : l’inauguration de la première mini-centrale hydraulique de Corse du sud, construite par la société SNC Acqua Viva.

C’est sur le pont Calzola, sur le bas du fleuve Taravo, dans la commune de Casalabriva qu’a été installée cette productrice d’électricité verte. Et pas n’importe laquelle puisqu’elle va générer chaque année pas moins d’un million de kWh, couvrant ainsi les besoins d’environ 1 000 personnes. Une très bonne nouvelle donc, non seulement pour l’environnement, mais aussi pour les habitants de la région, qui souffrent de difficultés d’approvisionnement.

Lors de la conception de cette mini-centrale, rien n’a été laissé au hasard, pas même les poissons et les adeptes des sports nautiques… En effet, elle est munie d’un passe poisson, leur permettant de circuler normalement et d’un passage pour canoë-kayaks.

Pour les élus, la mini-centrale du Taravo n’est qu’un début ! Ils espèrent d’ailleurs qu’elle va inspirer d’autres projets. Le préfet y voit un espoir pour le développement de cette EnR en Corse, l’hydraulique étant pour lui un outil de réduction de la dépendance énergétique de l’Île de Beauté. Ça n’est pas nous qui irons le contredire !

Photo : …::: Antman :::…

Posts similaires:

Be Sociable, Share!