Vous le savez déjà, l’Ile-de-France est assise sur un gisement géothermique, mais pas seulement… Cette région dispose aussi d’un fort potentiel éolien, en particulier dans la Beauce Francilienne et en Seine-et-Marne. Il serait dommage de ne pas l’exploiter !

C’est une première en Ile-de-France : un parc éolien est en train de sortir de terre. La région faisait de la résistance, alors que ses voisines avaient déjà succombé au charme de l’éolien… Mais l’erreur étant humaine, concentrons-nous sur la bonne nouvelle du jour, la naissance du parc des Gargouilles, inauguré le 30 mai dernier.

Pour l’heure, trois éoliennes de 2,3 MW chacune ont poussé au milieu d’un champs de colza dans l’Essonne sur la commune de Pussay. Une plante que nous connaissons d’ailleurs bien, puisqu’elle est utilisée pour produire le Diester ! À terme, le parc comptera 16 générateurs, répartis sur l’Essonne et l’Eure-et-Loir. C’est une très bonne nouvelle pour vous Franciliens et Franciliennes, car le parc permettra d’alimenter 42 000 foyers !

Pour la petite histoire, la région Ile-de-France et Vol-V, producteur indépendant d’électricité renouvelable en charge du parc des Gargouilles, ont rencontré des difficultés pour que ce projet voit le jour. Cela fait plus de 8 ans qu’il a été lancé. Obstacles techniques et administratifs et autres esprits chagrins s’opposant à l’installation des mâts sont en cause.

Mais tout est bien qui finit bien ! Et l’Ile-de-France ne va pas s’arrêter en si bon chemin… Les EnR devraient couvrir 23 % de la production d’ici 2020. Le syndicat des énergies renouvelables prévoit même qu’à cette date, la région sera équipée d’une soixantaine d’éoliennes. Personnellement, et je suis sure que vous êtes comme moi, en tant qu’habitante de la capitale, cette perspective d’une électricité plus verte dans ma maison et d’une Ile-de-France moins polluante me ravit !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!