Ha les joies de la piscine ! La natation, la baignade, la détente… Encore faut-il que l’eau soit à la bonne température. Autrement dit, il faut consommer de l’énergie pour la chauffer. Pour minimiser cette consommation superflue, la ville de Levallois-Perret a misé sur une énergie renouvelable pour le moins étonnante : les eaux usées !

En effet, la commune a opté pour le système Degrés Bleus de la Lyonnaise des eaux pour conserver l’eau de sa piscine à la bonne température. Objectif : chasse au gaspillage énergétique et installation d’un système à énergie renouvelable. La solution est à portée de main, elle coule là juste sous nos pieds, dans les égouts. Je vous rassure tout de suite, il ne s’agit bien sûr pas d’utiliser directement les eaux chaudes usées pour remplir la piscine !

Inaugurée en septembre 2010, la chaufferie de la piscine utilisant la chaleur des eaux usées est une première du genre en France. L’idée nous vient de nos voisins Suisses, qui utilisent déjà largement cette énergie géothermique à part.

Le principe est simple. Il s’agit d’une pompe à chaleur (PAC) de 120 kW, qui pompe les calories présentes dans les eaux usées. Vous l’aurez compris, se sont nos déchets qui permettent de conserver la piscine à une température de 28 à 30° C. Un récupérateur de chaleur a donc été installé dans les égouts. La chaleur ainsi absorbée par le liquide caloporteur qui chemine jusqu’à la PAC, puis chauffe l’eau de la piscine. Résultat : 750 des 1 000 Mwh nécessaires pour maintenir l’eau à la bonne température sont couverts grâce à Degrés Bleus. Au final, la consommation énergétique est diminuée de 24 % et les émissions de gaz à effet de serre de 66 %.

Une belle réussite qui n’est pas passée inaperçue, puisque la ville a reçu le Grand prix de l’environnement et la Marianne d’or. Elle en a même inspirée plus d’un, puisque plusieurs villes ont décidé d’opter pour Degrés Bleus, parmi lesquelles Nanterre et Bordeaux. L’Elysée envisage même aussi de s’y mettre !

À visiter :
Le site de la ville de Levallois-Perret
Lyonnaise des eaux

Photo : François Maillot

Posts similaires:

Be Sociable, Share!