Le Gazole Non Routier (GNR) devient obligatoire.

Nous croisons tous, plus ou moins souvent, le chemin d’une machine agricole travaillant dans les champs. Mais vous êtes-vous déjà interrogé sur le carburant utilisé par ces véhicules ? Jusqu’au mois dernier, il s’agissait généralement de fioul. Néanmoins le GNR (Gazole Non Routier), carburant bien moins polluant, va se généraliser.

Depuis le 11 mai 2011, une directive européenne a fixé l’obligation pour l’ensemble des machines agricoles automotrices d’utiliser le GNR. Le 1er novembre prochain, cet impératif concernera également les tracteurs agricoles et forestiers. Un véritable changement est en marche, pour le plus grand bien de la planète !

Car le GNR possède de sérieux atouts. Sa teneur en soufre, cent fois inférieure à celle du fioul, favorise la diminution de gaz à effet de serre. Les machines agricoles seront ainsi moins polluantes pour l’environnement ! De plus, le Gazole Non Routier contient du Diester, ce biodiesel présent à hauteur de 7% dans le gazole.

Vous ne connaissez peut-être pas le Diester, car sa présence n’est pas signalée à la pompe dans les stations service. Ce carburant renouvelable produit à partir des récoltes de colza et tournesol, améliore les performances du GNR avec sa teneur quasi nulle en soufre. Cerise sur le tracteur : l’ajout du Diester dans le gazole permet d’économiser le pétrole et de réduire les importations de cette énergie fossile. Au final, on obtient un carburant moins polluant et une plus grande indépendance énergétique.

Cet été, lorsque vous croiserez une machine agricole, vous pourrez vous dire qu’elle roule, notamment, grâce à la récolte de tournesols et colzas… Bien sûr, c’est un peu plus compliqué. Mais c’est utile pour notre planète.

Pour en savoir plus :
www.diester.fr

Posts similaires:

Be Sociable, Share!