Le saviez-vous ? Disneyland Paris est le premier consommateur tertiaire privé d’électricité en France ! La première destination touristique européenne n’avait pas vraiment de quoi être fière. Mais, la souris n’allait pas en rester là, elle a décidé de prendre le canard Donald par les ailes…

En 2006, Disneyland Paris s’est engagé à réduire sa consommation électrique de 10 % d’ici 2013. Cela passe par une sensibilisation de ses employés, les CastMembers. Mais pas seulement… Le monde de Mickey n’est pas réfractaire aux nouvelles technologies et les intègre donc petit à petit dans ses deux parcs pour réduire la consommation.

Côté EnR, la firme a souscrit à l’offre « kWh Équilibre » d’EDF. Le fournisseur garantit ainsi que 15 % de l’électricité consommée provient d’énergies renouvelables, ici principalement de l’hydraulique. Au total, ces 15 % représentent 28 Gwh, soit selon Disney, la consommation de deux grands hôtels ou de l’ensemble du parc Walt Disney Studio.
Mais comment être sûr de la provenance de ces fameux 15 % ? Les certificats verts délivrés par Observ’ER, branche française du RECS (Renewable énergy certificate system), sont là pour ça. Aujourd’hui, six sites hydrauliques sont certifiés par Observ’Er.

La conscience écolo de Mickey ne s’arrête pas là. Il souhaite développer encore son recours aux EnR à l’avenir, notamment dans son futur parc à thème : Village Nature. Objectif, tendre vers un site zéro carbone, voire énergie positive. Par exemple, 97 % des besoins en chaleur seront assurés par la géothermie.

Photo : Perrine ROUX

Posts similaires:

Be Sociable, Share!