Une innovation renversante dans le secteur éolien.

Imaginez : comme chaque matin, vous prenez votre métro ou TER. Le train démarre, vous conduit vers vos obligations ou loisirs et ce faisant, produit de l’énergie éolienne. Incroyable ? Non : T-Box !

Qian Jiang et Alessandro Leonetti Luparini sont deux concepteurs industriels brillants. Pour preuve, ils ont mis au point T-Box, un appareil qui se place entre les traverses d’une voie ferroviaire ou de métro. Grâce au déplacement d’air provoqué par le passage du train, de l’électricité est produite par une turbine. Désarmant d’ingéniosité ! Il fallait y penser.

Selon les deux créateurs, 150 T-Box peuvent être installés sur une distance d’un kilomètre. La brièveté d’activation des turbines, causée par le passage rapide du train, n’est pas bien grave : ce simple déplacement d’air permet de produire une quantité non négligeable d’énergie sur les lignes très utilisées. Toujours selon les inventeurs, un train en mouvement à une vitesse de 200 km/h permettrait d’obtenir 2,6 kWh en 18 secondes. Cette production, au fil des jours, semaines et mois a effectivement de quoi intéresser !

Le grand avantage de T-Box est d’être opérationnel rapidement. Il suffit de le positionner en lieu et place des traverses en bois, sur les voies déjà existantes. De plus, cet appareil contient tous les composants mécaniques nécessaires à l’exploitation mais aussi au stockage et à la livraison de l’énergie éolienne. Un vrai petit génie, ce T-Box !

Cette innovation remarquable devrait trouver preneurs, sur les grands réseaux de transports. La question a déjà été évoquée en Commission Européenne… On croise les doigts !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!