Pilote automobile engagé dans le respect de l’environnement depuis plus de 20 ans, Fredéric Lajoux est également co-organisateur de EVER Monaco. Ce salon consacré aux véhicules écologiques et aux énergies renouvelables s’est tenu du 31 mars au 3 avril dernier. Fred Lajoux nous fait le plaisir de revenir avec nous sur l’évènement, mais aussi sur son engagement pour les EnR !

Faites le plein d’avenir : Cette nouvelle édition du Salon Ever de Monaco a-t-elle rencontré le succès, cette année encore ?

Frédéric Lajoux : Nous avons enregistré près de 8 000 visiteurs. C’est un public de qualité. Les gens qui viennent sont dans un réel intérêt pour la mobilité propre. Il y a une volonté d’achat d’un véhicule plus écologique, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années seulement.

FLPA : Le salon Ever  est le seul uniquement dédié à ce type de véhicules. Depuis quand constatez-vous un changement des mentalités ?

FL : Cela fait trois ou quatre ans. Les gros constructeurs souhaitent venir sur le salon, car ils ont développé une gamme de véhicules « verts » et sont prêts à répondre à la demande des clients potentiels. Cette année, trois grands constructeurs nous ont rejoint : Renault, BMW et Daimler.

FLPA : La Compagnie des Autobus de Monaco est membre adhérent de l’association Partenaires Diester, ce qui signifie une utilisation du taux optimal de 30 % de biocarburant pour chaque bus diesel. La Principauté est donc très investie sur ce sujet ?

FL : Absolument. Le Prince Albert II est très mobilisé pour le développement durable et les énergies renouvelables. Les autobus utilisent le Diester, un biodiesel français que j’ai moi-même mis en avant lors de nombreuses courses automobiles ! La Principauté propose aussi aux monégasques un ticket couplé pour l’usage de l’autobus et des vélos électriques.

FLPA : Au quotidien, de quelle manière agissez vous en faveur des EnR et de l’environnement ?

FL : Je possède un scooter électrique. Je pense que 90% de mes déplacements se font en électrique. Sinon, je prends des douches et non des bains, je trie mes déchets et transforme mes déchets végétaux en compost. Mon terrain est débroussaillé par un âne. Et très bientôt, je vais m’équiper d’un réservoir pour la récupération des eaux de pluie.

Pour en savoir plus :

www.ever-monaco.com

http://www.partenaires-diester.com

(Crédit photo : MITI)

Légende photo : Luc Marchetti, concepteur de l’Andros Car Electrique, S.A.S Le Prince Albert II de Monaco, Frédéric Lajoux et Max Mamers, organisateur du trophée Andros et du GP de Pau Electrique.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!