L’énergie houlomotrice vous connaissez ? Non ? Derrière ce mot obscur se cache une énergie renouvelable particulière : les vagues. C’est sur cette EnR que surfe un serpent pas comme les autres. J’ai nommé Pelamis !

L’eau est une ressource qui nous réserve bien des surprises. Elle peut permettre de produire de l’électricité, ça n’est pas nouveau. Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, les barrages n’ont pas le monopole de l’électricité hydraulique ! Les vagues constituent elles aussi une source renouvelable d’énergie. Et ça Ocean Power Delivery l’a bien compris.

Cette société écossaise, basée dans la très belle ville d’Edimbourg, a créé un concept innovant répondant au doux nom de Pelamis. Vous l’aurez sans doute noté, il s’agit bien d’une référence au serpent de la mythologie grecque. Sa forme ne vous fait pas penser à un serpent ?

Comment ça marche ? Pelamis est constitué de quatre cylindres articulés et semi-émergés, le tout mesurant 160 m de long pour 3,5 m de diamètre. Tracté en mer et simplement amarré au fond, placé dans le sens des vagues, le « serpent » capte le mouvement des vagues. Chaque vague actionne les vérins hydrauliques qui équipent les articulations. Ces vérins envoient un fluide à haute pression dans une turbine, laquelle produit de l’électricité acheminée à terre grâce à un câble de transmission.

Et ça marche ! Le premier prototype a été mis à l’eau en Écosse, au large de l’archipel des Orcades, suivi d’une première ferme au Portugal à Aguçadoura. L’élevage de ces « serpents de mer » a de beaux jours devant lui, puisque trois autres fermes sont prévues en Écosse. La mer n’a pas fini de danser !

Plus d’infos sur :
www.pelamiswave.com

Photo : Ocean Power Delivery

Posts similaires:

Be Sociable, Share!