Corinne Dubois, auteur du « Guide de l’éolien technique et pratique » publié chez Eyrolles, nous fait le plaisir d’être avec nous cette semaine. Ingénieur énergétique et dirigeante d’Equitao, elle nous livre pour notre plus grand bonheur tous les secrets du mini-éolien.

Faites le plein d’avenir : Quels avantages avons-nous en tant que simples à particuliers à planter une éolienne dans notre jardin ?

Corinne Dubois : Implanter une mini-éolienne [moins de 36 kW, ndlr] chez soi, c’est avant tout une question de convictions. Bien entendu, les tarifs de rachat de l’électricité ne sont pas encore aussi attractifs que pour le photovoltaïque, mais les professionnels du secteur y travaillent, notamment l’association française des professionnels du petit éolien [AFPP, ndlr] et le SEPEN [centre de tests des petites éoliennes, ndlr]. Choisir le mini-éolien c’est avoir la volonté d’augmenter son autonomie énergétique et donc de diminuer son empreinte écologique. Contrairement au grand éolien, qui est un outil de production pure, le mini-éolien est un objet qu’on a choisi, avec lequel on vit, dédié à la consommation directe. C’est un individualisme qui prend en compte la société. Oui je vais être plus autonome, mais c’est pour moins impacter !

FLPA : Une question pratique, pour ceux qui veulent installer une mini-éolienne chez eux, comment détermine-t-on le lieu idéal ?

CD : Dans l’idéal, les caractéristiques du projets, dont le lieu d’implantation, sont déterminées à partir d’éléments techniques : consommation habituelle, production potentielle, condition de vents… Mais dans la réalité, on va le plus souvent chercher des standards, qu’il s’agisse de prix ou de démarches administratives. Par exemple, on va souvent opter pour un mât de moins de 12 mètres pour éviter de demander un permis de construire. C’est très dommage ! Car un mètre de plus peut faire beaucoup de différence en terme de production. Ma société, Equitao, qui s’appellera bientôt MetEOlien, est un bureau d’étude spécialisé dans ce domaine. Nous faisons des prévisions de production précises à partir de données météorologiques fines et conseillons sur le lieu d’implantation.

FLPA : Votre livre, le Guide de l’éolien technique et pratique permet-il aux néophytes de monter un projet de mini-éolien ?

CD : Je l’ai conçu comme un recueil de vulgarisation technique sur tout ce qui fait l’éolien, le grand comme le petit. Mon but est à la fois d’expliquer et de démystifier le contexte de l’éolien. J’y décris à la fois le vent et la technologie éolienne, afin que tous puissent mieux les comprendre. Une partie est aussi consacrée au montage d’un projet ainsi qu’à la maintenance de l’éolienne.

Voilà, vous savez absolument tout sur l’éolienne ! Alors, êtes-vous prêt à en faire installer une mini chez vous ? Racontez-nous votre expérience et surtout : bon vent !

Pour en savoir plus :
Equitao
Eyrolles

Crédit photo : Corinne Dubois

Posts similaires:

Be Sociable, Share!