Un anémomètre à la technologie basée sur la lumière

Mesurer le vent avec la lumière. Telle est l’innovation développée par Epsiline, une start-up créée par Christophe Lepaysan et Otmane Zamana dans une pépinière d’entreprises toulousaine et qui vient de recevoir pour cet anémomètre optique basé sur le laser le grand prix des Inn’Ovations et une dotation de 50 000 euros de la région Midi-Pyrénées.

L’anémomètre high-tech est destiné aux acteurs de l’éolien. Son principe de fonctionnement est imparable : un faisceau lumineux est émis, qui se réfléchit sur les particules naturellement présentes dans l’air, puis les capteurs mesurent la lumière émise et la lumière reçue pour calculer la vitesse de ces particules en mouvement.

Points forts de la technologie : elle est robuste et très précise. On peut obtenir des mesures de vitesses de vent avec une grande précision et en continu. Autre point fort, et pas des moindres : l’anémomètre devrait être commercialisé à un prix au moins dix fois inférieur à ceux des sondes lasers à haute portée existantes.

Epsiline peaufine actuellement le prototype de son innovation, l’Anemoptic, et le cahier des charges de ses produits avec des clients partenaires, notamment Météo France ainsi que des prospecteurs éoliens, en insistant sur les possibilités d’utiliser l’anémomètre dans des conditions extrêmes.

Pour aller plus loin :

Epsiline

– vidéo de Midi-Pyrénées Innovation

Posts similaires:

Be Sociable, Share!