Des lentilles pour démultiplier les rendements

Une start up française, Heliotrop, accumule les honneurs et les récompenses grâce à sa technologie novatrice. Ainsi en décembre dernier, elle remportait le prix spécial du jury de la Jeune Entreprise Eco-Innovante, organisé par Cleantech Republic et dans la foulée, le Grand Prix de l’Innovation de la ville de Paris.

L’idée est pourtant simple : concentrer plus de 1000 fois la lumière du soleil sur les cellules photovoltaïques au moyen d’une lentille de Fresnel, une lentille de verre dont la surface est découpée en sections concentriques.

La mise en œuvre est cependant plus délicate puisque le caisson ou module contenant les cellules et les lentilles doit pouvoir tenir trente ans en extérieur et résister aussi bien à la pluie qu’à la poussière ainsi qu’aux fortes températures. Car cette technologie est avant tout destinée aux pays et régions à fort ensoleillement, pour des centrales solaires au sol d’une puissance de 10 à 100 Mégawatts.

En juillet dernier, Heliotrop, en partenariat avec l’INES et le CEA testait sur le site de Cadarache (Bouches-du-Rhône), une première génération de ces modules. Fixés sur un pylône héliotrope (qui suit le soleil), ils abritaient des cellules triple jonction à haut rendement, comme celles utilisées sur les satellites, placées sous des lentilles de Fresnel qui concentrent 900 fois les rayons solaires.
Ces cellules ont un rendement largement supérieur aux panneaux en silicium ou en couche mince et ne sont pas sensibles aux températures élevées.

Ces jours-ci, toujours avec une vingtaine de chercheurs du CEA, Héliotrop est en train d’installer une deuxième génération de modules dont le design a été optimisé et la concentration sur les cellules à triple jonction montée à x1024 ! Le rendement escompté devrait être trois fois supérieur.

«Notre objectif est d’obtenir un coût de production électrique le moins élevé possible» explique Philippe Laferrière, directeur associé d’Heliotrop, «nous visons un kWh à 15 centimes».
L’entreprise cherche maintenant des partenaires pour réaliser des démonstrateurs afin de commencer la commercialisation de sa technologie.

L’ambition est claire : Heliotrop vise 20% du marché mondial des systèmes photovoltaïques à concentration (CPV) en 2015 !

Posts similaires:

  • Du soleil dans l’hydrogène
    Sujets traités > Ajaccio, Areva, CEA, Corse, Greenenergy Box, hydrogène, Myrte, Pasquale Paoli, pile à combustion, Vignola

  • BioTfueL : la seconde génération de biocarburants
    Sujets traités > Avril, Axens, BioTfueL, CEA, diester, Dunkerque, IFP Energies nouvelles, Ségolène Royal, ThyssenKrupp, Total

  • Hélios et Ines
    Sujets traités > Frédéric Nicolas, hélios, INES, Institut national de l’énergie solaire, Michel Rémon, Savoie Technolac

Be Sociable, Share!