La première gare HQE de France

Au train où vont les choses, les choses où vont les trains vont cesser d’être des gares, prophétisaient l’humoriste Pierre Dac. C’est chose faites à Achères-ville (78), où a été inaugurée en mai dernier, notre première « éco-gare », qui a bénéficiée d’une approche haute qualité environnementale et qui préfigure l’ère des gares solaires.

Ce projet pilote est une petite révolution verte dans le monde du rail. Jugez plutôt : solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire, 175 m² de membrane photovoltaïque pour l’électricité, vitrages à isolation renforcée, pompe à chaleur, détecteurs de mouvement, toiture végétalisée, récupération des eaux de pluie… La nouvelle gare consomme 64% d’énergie de moins que l’ancienne, émet 84% de gaz à effet de serre en moins, produit l’équivalent de 25% de l’énergie qu’elle consomme et a réduit sa consommation d’eau de 59% !

Voilà le nouveau référentiel pour les prochaines rénovations de gare, se félicite-t-on chez Transilien SNCF. Et comme le train est en marche, la société en profite pour lancer des projets de création de « haltes écodurables ».
Ces haltes sont destinées à remplacer les gares, ou points d’arrêts, à faible trafic, qui accueillent moins de 500 voyageurs par jour. A ce jour leur confort est quasi inexistant : demain, à l’instar de l’installation testée en Alsace, à Niederbronn-les-Bains, elles seront aussi aux normes HQE, accessibles aux personnes à mobilité réduite, et produiront, grâce à des panneaux solaires, l’énergie nécessaire à leur éclairage.

Prochaines réalisations prévues dans le Val d’Oise et en Seine et Marne, sur les lignes H, P et R, courant 2011.

Pour en savoir plus : Une animation 3D de la Gare d’Achères-ville.

Crédits photo :
Photo d’ouverture : Gilles Rolle – REA
Infographie : SNCF

Posts similaires:

Be Sociable, Share!