helios

Une voiture solaire déjà championne. Parmi les multiples modèles de voitures électriques présentés au Mondial de l’auto 2010, il en est une qui a déjà traversé l’Australie. Sans prise, ni borne de recharge…

Helios IV est le 4ème prototype de voiture électrique de l’association du même nom créée en 1992 par des élèves ingénieurs de l’école HEI de Lille. Comme son nom le suggère, la particularité de ce véhicule c’est qu’il est exclusivement alimenté par la lumière du soleil grâce aux panneaux solaires qui enveloppent sa carrosserie.
Fort de cette caractéristique, Hélios IV a participé en 2009 au World Solar Challenge organisé en Australie. Cette compétition automobile pas comme les autres rassemble exclusivement des véhicules solaires pour une course de 3000 kilomètres entre Darwin et Adelaïde. En terminant le parcours en 5 jours à une vitesse moyenne de 60km/h, Hélios est parvenu à se hisser à la 13ème place sur 36 participants, s’adjugeant au passage la première place des 6 équipes Françaises en compétition.

En dépit de ces performances, vous avez peu de chance de croiser  un jour Hélios IV sur les routes françaises. De l’aveu de ses concepteurs, leur bébé n’est pas destiné à une production à grande échelle. Mais comme ils se plaisent à le rappeler, l’histoire de la voiture est intimement liée à celle de la course automobile et l’équipe d’étudiants a bon espoir que les heures passées à réfléchir à leur projet serviront un jour la réalisation de véhicules grands publics.
En attendant, ils planchent déjà sur le successeur de Hélios IV. Hélios cinquième du nom comptera non plus 3 mais 4 roues et bénéficiera d’une surface de panneaux élargie (6 mètres carrés) qui devrait permettre d’augmenter la puissance de son moteur. De quoi améliorer son score en Australie et pourquoi pas, aller taquiner les vainqueurs japonais de l’édition 2009 !

Pour en savoir plus: Hélios

Posts similaires:

Be Sociable, Share!