Le comédien a choisi le photovoltaïque

Il y a 15 mois, François Berléand quittait le 9ème arrondissement parisien pour déménager de l’autre côté du périphérique, à Pantin, dans une ancienne usine. L’occasion pour lui d’affirmer sa démarche écologique et son goût pour les énergies renouvelables.
«C’est précisément parce que j’ai choisi de m’installer dans un gros bâtiment, que je dois m’efforcer de dénaturer la planète le moins possible. J’ai fait le choix de matériaux et de solutions de chauffage les plus écologiques et économes possibles».

Notre éco-citoyen a donc fait installer des panneaux photovoltaïques sur sa toiture.
«J’ai fait appel, à Evasol, un installateur qui m’avait été recommandé par un ami et qui a été en mesure, outre l’installation, de prendre en charge toutes les démarches administratives… ».

Aujourd’hui le comédien et romancier se double donc d’un producteur d’énergie renouvelable. «La toiture de mon bâtiment est bombée, en l’exploitant au maximum je n’ai pu faire installer que 11m² de panneaux. Ce n’est pas grand-chose, mais comme EDF rachète le kilo watt six fois plus cher qu’elle ne le vend, cela correspond à la consommation électrique de l’ensemble de mon électroménager et de mon éclairage en basse-tension».

Cet ancien habitué du 9ème arrondissement ne regrette pas sa vie parisienne : «Dans ma petite rue les gens se disent bonjour lorsqu’ils se croisent. J’ai réduit ma consommation énergétique et limité mon empreinte écologique. J’habite dans un bel endroit qui me convient. Tout ça me va parfaitement bien. Je suis aujourd’hui un homme « écologiquement » heureux !»

Posts similaires:

Be Sociable, Share!