GS Jean Moulin Caluire

Jeudi 2 septembre, c’est la rentrée des classes ! Si en ce premier jour, pour les plus jeunes, papa et maman font les chauffeurs, le reste de l’année, pour le plus grand nombre, il faudra se fier aux transports en commun ou au ramassage scolaire.
De plus en plus de communes font le pari d’une mobilité écologique et mettent en œuvre des systèmes de ramassage scolaire durables et originaux.

A Tremblay-en-France comme dans l’agglomération lyonnaise, les élèves prennent le chemin de l’école en pédibus, un système dans lequel il suffit de mettre un pied devant l’autre !
Grenoble, Annemasse ou Annecy ont aussi opté pour la meilleure façon de marcher.

adav vélobus à Lille

A Arcachon, Nantes, mais aussi à Chambery, Lille, Saint Nazaire ou à La Baule on pratique le vélobus. Le principe est le même que pour le pédibus : mise en place d’une ligne régulière avec ses arrêts et ses horaires, et on circule en convoi.

pola-a-l_ecole

Plus étonnant, à Saint-Pierre sur Dives, dans le Calvados, c’est Pola, une jument percheronne qui conduit chaque matin en roulotte une vingtaine d’écoliers de trois à six ans, du centre du bourg jusqu’à l’école du « Pot d’Etain ».

Diester

Enfin, en Ille-et-Vilaine on a préféré garder les autocars, mais ils roulent au biodiesel. Depuis fin 2006, la flotte interurbaine de 101 cars gérés par le réseau de transport du Conseil Général carbure avec 30% de Diester dans son réservoir et transporte chaque année 6000 passagers par an et 9000 scolaires… Le réseau des transporteurs privés qui véhicule 20 000 élèves tout au long de l’année devrait en prendre de la graine… de colza !

Du 16 au 22 septembre 2010, partout en France et en Europe la semaine de la mobilité mettra ces initiatives et bien d’autres à l’honneur !

Crédits photo :
Photo d’ouverture : Pignon sur rue, pédibus dans l’agglomération lyonnaise .
Photo Vélobus : ADAV – Lille (association du réseau FUB)
Photo Pola : Mairie de Saint-Pierre sur Dives

Posts similaires:

Be Sociable, Share!