Retour aux sources pour des énergies sans CO2 !

moulin1

Voilà une annonce qu’il est possible de trouver sur le net : « Ancien Moulin du XVIII siècle avec dépendances, surface habitable de 300 m2 (5 chambres) plus le gîte séparé de 123 m2 (3 chambres), en très bon état rénové en 2004, aucun travaux à prévoir, production d’électricité par une micro centrale installée sur le bief qui fournit environ 40% des besoins.« 

turbine

Depuis près d’un siècle, la plupart des moulins tournaient sur nos rivières dans l’oubli général ! En 2010, les gestionnaires d’énergie sont devenus « carbono-maniaques », du coup, chaque kWh pouvant être produit sans CO2 intéresse de nouveau.

Icônes de l’énergie décentralisée, contrairement aux centrales nucléaires, nos moulins ont bien failli être enterrés. Pourtant, ces centrales micro-hydrauliques ont joué un rôle essentiel dans l’électrification de la France, et de nombreux villages et villes français ont dû leur première électrification et l’arrivée de « l’éclairage public » à l’installation d’une de ces centrales.

barrage

C’est en 2005 que la loi sur l’énergie a réhabilité le petit hydraulique, sans pour autant l’affranchir des contraintes de la loi sur l’eau interdisant formellement de modifier un débit.  Le GPAE (Groupement des Producteurs AUtonomes d’Electricité) rapelle que les canaux de dérivation de l’eau doivent être déjà existants. De la même manière, il est impossible d’imaginer faire barrage aux poissons.

En 2006, Fabrice Dambrine, dans un rapport remis au gouvernement, a conclu que sur les presque 100 000 ouvrages recensés au XIXè siècle, 30 000 pourraient aujourd’hui être équipés d’une turbine sans modification, représentant un potentiel global d’1 tWh, soit autant qu’un tranche de centrale nucléaire!

moulin-eau-braine-le-chateau

Pour des investissement maximum de 30 000 euros (raccordement EDF compris), avec quelques recherches sur les forums dédiés sur le net, le fait de trouver un bon technicien et le remplacement ou l’installation de la dernière génération de turbine – dont les rendements sont proche de 95% – les particuliers peuvent devenir producteurs d’énergie.

Contrairement aux autres énergies renouvelables, EDF ne rachète pas cette énergie à des tarifs subventionnés, mais malgré tout, les projets sont rentables et s’amortissent en 2 décennies avant de devenir des sources de revenus sûrs et fixes pour les propriétaires ! Et ces énergies à  basse tension sont consommées en général dans les communes voisines, comme avant, recréant la notion de « courants de proximité ».

moulin_a_eau_savanna_01

++ Association France Hydro Electricité

++ Forum des propriétaires de moulins

Posts similaires:

Be Sociable, Share!