REpower, Photo Hervé Hôte (Caméléon)

Un céréalier de Champagne est le champion de l’éolien

Hervé Huet vient juste de fêter, fin juillet, ses soixante printemps. Et compte pour l’occasion s’offrir une 6ème éolienne qui porterait sa production électrique personnelle à 13 MW ! Sans compter le courant généré par la microcentrale hydroélectrique sur la Seine, entre Troyes et Dijon, avec laquelle notre céréalier de Champagne Ardenne s’est lancé dans la production d’énergie, il y a dix-huit ans…

hervé huet

« Je suis un homme de la terre, de la nature. Et j’ai aussi le désir d’entreprendre ». Dix ans après avoir repris l’exploitation céréalière familiale, Hervé Huet se séparait des coopératives pour commercialiser lui-même sa production. « Je voulais maîtriser toute la chaîne, de la production jusqu’à la vente. Pas seulement pour gagner davantage, mais surtout parce que ça m’intéressait ». Avec ses betteraves, son colza, ses oléo-protéagineux, il commence à toucher aux énergies renouvelables, par le biais de ses clients producteurs de biodiesel ou d’éthanol. Mais c’est après une rencontre avec le propriétaire d’une hydrocentrale électrique dans les Ardennes qu’il franchit le pas et se lance, en 1992, dans la production d’électricité en achetant la microcentrale de Plaines Saint-Lange. Et il y prend goût…

Epinette Huet - The Wind Power

Dix ans plus tard, en 2002, les medias se ruent sur lui : il vient de faire construire la plus grande éolienne de France. 125 mètres de haut, des pales de 37 mètres qui pèsent 6 tonnes chacune : ce mastodonte (une REpower MD77) réussit cependant à être gracieux. Et bat aussi, à l’époque, des records de puissance avec ses 1 500 kw, soit la consommation de près de 2 200 personnes. Si à l’époque, on le prend pour un sympathique hurluberlu, le regard a bien changé depuis. La région Champagne-Ardenne où il a planté le premier mat éolien est devenu le premier producteur éolien français avec une puissance de 1000 MW !

Panneau Epinette - WindPower

Notre « énergiculteur » a le triomphe modeste. «Ce qui me fait le plus plaisir c’est de voir briller les yeux des enfants quand je leur ouvre la porte de l’éolienne pour leur faire visiter la machine » raconte-t-il. « J’ai installé, avec le concours de l’ADEME, des panneaux explicatifs au pied de mes installations, et le dimanche comme dit ma femme, je vais faire mes cours à un public qui va des élèves du cours moyen aux thésards de la Sorbonne, en passant par les touristes». En huit ans, il a fait ainsi partager sa passion à près de 35 000 personnes !

Crédits photo :
Photo d’ouverture : REpower Systems AG, Photo: Hervé Hôte (Caméléon).
Photo Hervé Huet : L’Union Presse
Photo Eolienne et panneau: Michaël Pierrot, The Wind Power

Posts similaires:

Be Sociable, Share!