Il s’agit de l’un de ces projets pharaoniques qui impressionnent tant par leur coût que par leurs dimensions et, en cas de réussite, leur capacité à modifier radicalement la donne énergétique de pans entiers de la planète.

Certains veulent mettre en orbite de gigantesques panneaux solaires. D’autres prendre le soleil des pays chauds du sud pour chauffer ceux du nord. Cette dernière idée est bien sur le plancher des vaches, ou plutôt des chameaux et dromadaires, puisqu’il s’agit de se servir des chaleurs sahariennes pour alimenter en énergies renouvelables l’Europe.

Le projet Désertec fait régulièrement parler de lui, puisque son ambition est rien moins que d’alimenter la grande partie de la consommation électrique de l’Europe en installant des panneaux solaires et autres installations solaires dans le Sahara.

DESERTEC-Map_small

Selon le commissaire européen à l’Energie, ce projet qui semblait jusqu’alors illusoire est en passe de devenir réalité et serait en mesure d’apporter ses premiers watts d’ici 5 ans, soit bien avant les 10 ans initialement prévus dans le projet. L’objectif des 20% d’énergies renouvelables de l’Europe en 2020 serait alors à portée de main.

La première phase du projet fournira une capacité d’une centaine de MW, et par la suite, dans les 20 à 40 prochaines années, cette capacité devrait atteindre quelques centaines de GW. Un record qui ferait enfin figurer l’Europe de manière crédible dans la liste des projets géants dominés pour l’instant par les Etats-Unis, et surtout la Chine, ogre des « cleantech« . L’électricité sera transmise par câbles sous-marins à plusieurs points de la Méditerranée.

Une autre initiative, française cette fois-ci, entend compléter ce projet pharaonique.Transgreen, c’est son nom, est un autre consortium industriel, qui tentera dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée de construire un réseau de transport d’élecricité sous-marin, en reliant l’Algérie à l’Espagne, la Lybie à l’Italie et l’Egypte à la Grèce !

Pour en savoir plus : les sites de Desertec et de Transgreen.

Crédit photo : http://dvice.com. Carte fournie par DESERTEC FOUNDATION

Posts similaires:

Be Sociable, Share!