photo-G.Petton et O. Dexant

Rencontre avec Diester, l’éditeur de notre webzine.

Olivier Dexant et Gaël Petton, les responsables Internet et Communication du biodiesel français, nous présentent le Diester et répondent à nos questions sur l’avenir de notre blog plein d’avenir !

Diester c’est quoi au juste ?

Gaël : C’est d’abord un nom de marque passé dans le langage courant comme mobylette ou frigidaire, et qui désigne le biocarburant fabriqué en France pour les véhicules Diesel. C’est aussi l’entreprise, Diester Industrie, qui commercialise ce biodiesel en lien avec l’ensemble de la fillière productrice d’huile végétale.

Mais quel est le rapport avec les énergies renouvelables ?

Olivier : Diester Industrie est un pionnier en la matière. Nous exploitons une énergie issue de la biomasse depuis les années 80 : le colza et le tournesol. Les applications des huiles végétales sont extrêmement nombreuses et ne concernent pas que le carburant.

L’huile sert d’abord à l’alimentation humaine et permet aussi de faire des lubrifiants « verts », des produits cosmétiques ou même du liquide vaisselle. Les résidus de la plante, les tourteaux, riches en protéines, servent pour l’alimentation animale…

Donc Diester est la branche énergie renouvelable de la fillière agricole des huiles et protéines végétales ?

Gaël : Exactement. Et c’est notre ancrage historique dans le monde agricole qui nous donne une véritable expertise sur la biomasse ainsi qu’une vue d’ensemble. La filière oléagineuse en France représente 90 000 producteurs, et 500 coopératives ou négoces repartis sur l’ensemble du territoire.

Nous avons assisté, avec grand plaisir, à la montée en puissance de l’ensemble des énergies renouvelables ces dernières années. En fait nous avons en commun la même mission d’intérêt public : disposer nationalement de sources d’énergie durables et propres et réduire notre dépendance aux énergies fossiles tout en limitant nos émissions de gaz à effet de serre.

Faiteslepleindavenir entame sa deuxième saison, des nouveautés ?

Olivier : Pas de révolution en vue, mais une vraie évolution avec notamment l’arrivée en septembre des Chroniques Diester : des reportages vidéo sur le terrain à la rencontre des acteurs qui font bouger le monde des EnR.

Gaël : Notre souhait est de monter en gamme, d’améliorer la qualité et la richesse de l’information, de la rendre accessible au plus grand nombre afin de devenir incontournable, d’être l’un des médias de référence sur le sujet.

Olivier : Nous allons aussi travailler vers plus d’interactivité afin que le lecteur s’approprie réellement le webzine et y collabore, que ce soit au moyen des réseaux sociaux ou par le biais de blogueurs invités.

Pour en savoir plus sur Diester

Posts similaires:

Be Sociable, Share!