eolienne-rabatable3

Une entreprise française protége les éoliennes du vent !

Dépendantes du vent, les éoliennes sont aussi quelquefois à leur merci, comme le montre la vidéo ci-dessous (quand le frein automatique tempête ne fonctionne plus). En effet, il arrive que des vents trop forts (lors des tempêtes ou cyclones) puissent complètement détruire les mâts !

Pour pallier à ce type de problématique, une entreprise française : Alizéo a créé un modèle rabattable qu’elle espère bien pouvoir diffuser dans les zones de la planète sujettes aux cyclones.

C’est en janvier 2010 que l’entreprise a testé pour la première fois grandeur nature ses modèles dans la région perpignanaise. Richard Lavaur – PDG du groupe Alizéo – s’amuse de la réussite de son premier bébé. « Vous appuyez sur un bouton, ça s’arrête et ça se couche à 10 mètres du sol. C’est tout simple. Bon, il y a quand même quelques heures de travail d’ingénieurs derrière tout ça ».

Alizéo n’est pas la première entreprise à proposer une telle technologie, mais elle est la seule à le proposer sur des turbines de grande envergure (50m de haut, 60 m de diamètre, et produisant 1MW).

eolienne-rabatable1

Ces mastodontes de près de 100 tonnes utilisent un système de bascule avec contrepoids permettant au mât de descendre et remonter en douceur en à peu près une heure.

eolienne-rabatable2

Dans les plus d’une telle technologie, on distingue forcément les coûts liés à la maintenance (grandement facilitée), mais aussi le fait qu’elle puissent « préserver » les paysages les jours sans vent !

Dans les moins, il y a forcément le surcoût d’un tel système, qui augmente de près de 35% la facture de l’éolienne pour arriver à 2 millions d’euro par machine. Malgré cet handicap, Alizéo livrera prochainement 6 machines vers la Guadeloupe, et 30 vers la Réunion.

Le groupe réfléchit aujourd’hui à un modèle similaire pouvant s’adapter à l’offshore.

++ Alizéo

Posts similaires:

Be Sociable, Share!