petite-eolien-paris

Les premières éoliennes parisiennes !

Début avril ont été mises en service 2 « turboliennes » sur le toit de la maison de l’air à Paris, en haut du parc de Belleville. Ces deux petites éoliennes d’1,6m de diamètre ont été fabriquées et implantées par la société ELENA Energie.

Il s’agit ni plus ni moins de la première expérimentation grandeur nature du potentiel des mini éoliennes à Paris.

Conçues pour être utilisées dans un milieu à population dense leurs dimensions et émissions sonores sont compatibles avec un cadre urbain. Le bruit émis est à peine plus perceptible que le bruit du vent.

laval-eol

Côté énergie, elles produiront chacune jusqu’à 15 000 kWh par an. Cela répond aux besoins en énergie d’environ 6 familles hors chauffage. L’énergie produite servira au fonctionnement de la Maison de l’Air et permettra d’économiser 2,6 tonnes de CO2 par an.

Ils ont aussi mis en avant l’aspect pédagogique puisque des appareils de mesure enregistrent en continu la vitesse du vent, la vitesse de rotation, la production instantanée d’électricité – visible pour le public sur un compteur – et l’émission de bruit.

Installées aux frais de la société ELENA Energie, elles sont soumises à une convention  pour une période d’un an , et renouvelables chaque année par tacite reconduction ( jusqu’à six ans maximum).

Cette expérimentation va permettre de tester les éoliennes urbaines à Paris et d’évaluer leur développement  potentiel.

La mairie a ainsi déjà identifié d’autres zones favorables à l’implantation d’éoliennes : les Buttes-Chaumont (19e), Montmartre (18e), Belleville (20e), et le couloir de vent de l’avenue de France (13e).

Posts similaires:

Be Sociable, Share!