multi_energie1

Les français et les énergies renouvelables

Fin février, l’ADEME a dévoilé les résultats de son baromètre sur les français et les énergies renouvelables. Les données collectées sur 2009 mettent en évidence une perception positive à 97% des énergies renouvelables et 64 % d’entre nous se déclarent même « tout à fait favorable » à leur développement.

La perception des Français

Si en 2005, 68% des français étaient capables de citer au moins une de ces énergies, le chiffre atteint le record de 85% en 2009, augmentation expliquée par le grenelle et la couverture de sujets comme le changement climatique ou plus généralement les préoccupations environnementales dans les médias.

Il est cependant intéressant de remarquer que lorsqu’on leur demande de citer spontanément les énergies renouvelables qu’ils connaissent, les Français citent en priorité l’énergie solaire (68%) et l’énergie éolienne (57%). Ces deux énergies, sont d’ailleurs, perçues avant tout comme saines et respectueuses de l’environnement.

Ce sont celles que les Français veulent voir se développer en priorité : à 68% pour le solaire et 43% pour l’éolien.

Les énergies géothermique et hydraulique sont associées aux énergies renouvelables de façon moins franche, avec seulement 31% et 22% des répondants qui les citent spontanément.

Quant à la biomasse, elle n’est citée que par 18% des personnes interrogées.

De façon assistée cependant, toutes les énergies renouvelables bénéficient d’un niveau de notoriété élevé : la géothermie et l’hydraulique sont connues par plus de 80% des répondants, et les énergies biomasse et marine par plus des 2/3 des répondants.

Solaire > Eolien > Géothermie > Hydraulique > Biomasse

Le solaire est ainsi l’énergie la plus plébiscitée.
Elle est perçue par nos concitoyens comme la plus respectueuse de l’environnement, la plus économique à produire, la moins polluante, la moins dangereuse, la plus moderne et celle permettant de lutter le plus efficacement contre l’effet de serre.
Son niveau d’acceptabilité est par ailleurs particulièrement bon, que ce soit pour les bâtiments publics (96% de répondants favorables), sur le toit d’un voisin (88% de répondants favorables) ou sur son propre toit (97% des répondants favorables).

L’équipement de leur maison ?

En 2009, 21% des Français déclarent posséder un équipement permettant d’utiliser des énergies renouvelables pour leur consommation d’énergie. Ce résultat (en augmentation de 4 points par rapport à 2008) s’explique principalement par la multiplication des équipements de chauffage au bois, et des panneaux solaires.

9% des Français déclarent par ailleurs envisager d’acquérir un équipement permettant d’utiliser des énergies renouvelables pour leur consommation d’énergie dans les 12 prochains mois : il s’agirait d’une installation solaire pour 60% d’entre eux.

Parmi les raisons invoquées pour justifier ce type d’investissements, l’envie de faire des économies arrive en tête (44%), suivie de l’envie d’agir pour protéger l’environnement (18%).
En 3ème position (11%), l’augmentation du prix des autres énergies (gaz / fioul / électricité).

Quant aux principaux freins évoqués, il s’agit du coût des installations, perçu comme trop élevé (cité par 37% des répondants, en baisse de 2 points par rapport à 2008) et des difficultés techniques perçues liées à l’installation.

Reste à voir si l’éco-prêt à taux zéro aura son effet sur le même baromètre l’année prochaine !
++ ADEME

Posts similaires:

Be Sociable, Share!