solarroof-ed02

Voilà une installation qui risque de faire parler d’elle. Les détracteurs parleront d’elle comme une verrue, alors que d’autres y verront au contraire une belle alliance entre modernité et patrimoine. C’est la belle ville historique de Pérouse (Italie) qui a commandé au bureau d’architectes « Coop Himmelb(l)au » cette toiture énergétique, alimentée à la fois par le vent et le soleil.

solarroof-ed01

Dans cette partie de la ville, les archéologues ont trouvé un vieux mur Etrusque. L’université de Pérouse, dans sa volonté de faire partager l’histoire de la ville a donc commandé cette toiture ombrière le long de la Via Mazzini, servant de corridor entre le centre ville et la desserte du métro, vouée à accueillir des informations relatives à l’histoire de la ville, et abritant aussi le site des fouilles.

Coop-Himmelblau-Energy-Roof-4


Cette toiture énergétique est donc alimenté à la fois par le vent et le soleil. L’aile ouest de l’auvent est recouverte de cellules solaires transparentes, qui sont orientées pour optimiser la production d’énergie (et controlées par ordinateur pour optimisation). L’aile est capte le vent et génère de l’énergie à travers cinq éoliennes installées dans la structure de la canopée.

Alors, c’est sûr, certains crieront au projet fou, mais d’autres (dont moi) penseront que ce type de construction créative peut servir d’exemple dans la manière de faire côtoyer tradition et modernité architecturale, en gardant un côté artistique, comme une grande sculpture dédiée aux énergies renouvelables.

++Coop Himmelb(l)au

++ via DesignBoom

Posts similaires:

Be Sociable, Share!