Le designer français Philippe Starck s’essaie aux ENR.

Créateur d’hôtels chics, de lampes et de meubles de style moderne, saute dans le train de l’énergie avec la conception de deux éoliennes au look futuriste dotées de micro-turbines pour un usage domestique.

Starck est célèbre pour ses objets de décoration. Il est l’auteur des appartements privés de François Mitterrand et d’un presse-agrumes aussi beau qu’inutilisable.

Starck a dévoilé les turbines Revolutionair, produites par l’italien Pramac, après deux années de travail sur le projet.

Les éoliennes, qui seront produites dans la cité toscane de Sienne, peuvent être placées dans le jardin ou sur le toit. Elles développent une puissance de 400W, pour une production d’un kilowatt.

Elles seront commercialisées, selon les modèles entre 2500 et 3500 euros.

« Nous devons aider les gens à produire de l’énergie, à faire partie de ce combat« , a déclaré Starck, lors de la conférence de présentation des modèles, à Milan.

Elles seront commercialisées, selon les modèles entre 2500 et 3500 euros, soit près de trois fois plus cher qu’une éolienne classique aux performances similaires.

Crédit photo : http://mocoloco.com

Posts similaires:

Be Sociable, Share!