Biomasse-3

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, l’Etat avait lancé, il y a près d’un an, l’appel d’offre « Biomasse 3« . Les résultats viennent de tomber, et sélectionnent 32 projets à travers l’hexagone.

La France dispose à ce jour de 700 MW installés sur cette énergie, et le Grenelle fixe un objectif de 2300 MW en 2020. « Biomasse 3 » constitue ainsi un volet supplémentaire, rajoutant 266 MW répartis sur les 32 projets.

Les grands gagnants de l’histoire sont Dalkia, qui emporte 6 « petits projets » pour un total de 50 MW, Bioere pour un projet de cogénération de 23 MW en Aquitaine, et Biomasse Energie qui remporte le plus gros projet (50 MW en Haute Normandie).

L’Etat participera ainsi à hauteur de 150 millions d’euros par an pendant 20 ans, pour une demande totale d’investissements de 750 Millions d’euros sur les 32 projets.

A regarder de plus près la carte des projets sélectionnés, on constate une volonté d’implanter une bonne partie de ces projets dans des régions comme le Nord-Est, afin de compenser les pertes d’emploi de ce bassin sinistré, mais aussi pour une bonne part en Bretagne afin d’amenuiser le déficit régional en production électrique.

Les filières seront alimentées par les résidus de l’industrie forestière mais aussi par les déchets industriels. Les unités sélectionnées dans le cadre de « Biomasse 3 » devront être achevées en 2012 et les projets pourront bénéficier d’un tarif préférentiel d’achat de l’électricité, de 145 €/MWh en moyenne.

Pour soutenir cette dynamique, Boorlo annonce qu’un nouvel appel d’offre portant sur 800 MW sera lancé dans les prochaines semaines, il  concernera des unités de cogénération de puissance supérieure à 12 MW.

++ Ministère du développement durable

Posts similaires:

Be Sociable, Share!