Comment vivre en ville en n’ayant aucun impact sur l’environnement ? C’est le pari un peu dingue d’un couple new-yorkais qui s’est coltiné pendant un an de vivre sans papier toilette, sans produits ménagers puis, au bout de six mois, sans électricité.

Le tout avec une petite fille de deux ans, et sans couches industrielles, of course.

Cette histoire, c’est celle de Colin Beavan et de son blog, No Impact Man. Un très bon documentaire a été tiré de cette aventure, que je vous recommande fortement.

Au début, ça se passe plutôt bien : il fait beau et chaud, ils achètent leurs légumes au marché du coin. Mais madame Beavan, journaliste à Business Week et grande consommatrice de fringues et de café, ronchonne pas mal, triche de temps en temps. Quand on voit cette famille fabriquer un frigo primitif avec des pots de fleur et du sable, faire du compost chez eux dans une boîte à chaussures remplie de vers, on se demande vraiment comment ils vont tenir.

Et ils tiennent. En fait sans télé, sans cinoche, leur famille devient plus unie, plus heureuse. Ils se remettent à lire, à faire des soirées entre amis. Même si, quand ils éteignent l’électricité, ça devient un peu moins drôle. Bougies, appartement glacial…

Ce qui est frappant dans ce docu, outre le fait qu’il démontre qu’il est absolument impossible de n’avoir aucun impact sur l’environnement sans la coopération des industriels et des gouvernements, c’est la haine qu’a entraîné leur initiative. Des milliers de commentaires très méchants, comme si cette famille était une bande de criminels assoiffés de sang. Autant dire qu’ils dérangent.

Je n’en dis pas plus. Courez voir No Impact Man.

Crédit photo : http://www.dnartreb89.fr

Posts similaires:

Be Sociable, Share!