hangar-fourrage

Depuis quelque temps, en me baladant dans la campagne vers chez moi (le tarn), je vois fleurir un peu partout des hangars agricoles couverts de cellules photovoltaïques. Intrigué, je me demandais tout simplement comment autant d’agriculteurs se lançaient là dedans…

Au final, il se trouve que pour les agriculteurs, la solution est assez simple d’accès et ils ont même la possibilité de se faire financer quasi entièrement ces installations ! En gros, il leur suffit d’être implantés dans le sud de la France, de posséder un terrain bien exposé et pas trop loin du réseau EDF.

hangar viticole solaire

Une fois que ces prérequis sont là, plusieurs solutions s’offrent à eux :

1- soit l’agriculteur finance l’ensemble de l’opération hangar + centrale solaire. A ce moment là, les revenus de revente de l’électricité à EDF vont rembourser l’investissement.

2- soit l’agriculteur finance et construit son hangar jusqu’à la charpente ,ensuite il loue l’emplacement de la toiture à des acteurs spécialisés. Certains payent même la couverture et les évacuations et versent aussi un loyer annuel. En contrepartie, ces acteurs du solaire revendent l’électricité à EDF.

3- soit l’agriculteur prend une solution clé en main et ne paye quasiment rien, et s’associe avec les mêmes acteurs précités. Dans certains cas, certains ne font vraiment rien payer, d’autres demandent en revanche de financer les fondations et le terrassement, voire le bardage.

A noter aussi que ce type de « montage » existe aussi pour tout ce qui tient à la rénovation de bâtiments. Un agriculteur qui voudrait refaire le toit de sa vieille grange n’a ainsi qu’a contacter un acteur du photovoltaïque pour voir son projet faisable à moindre frais.

salle-de-traite

Ces solutions commencent à émerger aujourd’hui, mais il y a fort à parier que les marchés vont se développer, y compris sur les toits des entreprises par exemple. Étant donné les surfaces concernées, il est aussi fort possible que ces systèmes (duplicables sur d’autres secteurs : parkings de supermarchés, et autres) servent de levier financier à toutes les technologies solaires.

Ainsi, les particuliers pourraient à moyen terme bénéficier de prix de plus en plus bas sur le matériel étant donné l’effet d’échelle engendré par ces constructions de dimensions plus industrielles !

A noter toutefois que ces systèmes se répandent et sont viables grâce au coût de rachat  avantageux de l’électricité fixé à EDF . Quid si jamais ce tarif bougeait ?

Pour tout vous avouer, je n’ai pas eu le temps d’aller voir un agriculteur qui avait mis en place une ou l’autre des solutions pour avoir un retour d’expérience, voir la notion de retour sur investissement etc…

Quoi qu’il en soit, une petite recherche via internet tombe sur des sites pas vraiment professionnels, mais j’ai trouvé celui-ci qui apparemment reste spécialisé dans ce type de montages :les volticulteurs.

Vous trouverez également ici un retour d’expérience un peu chiffré, et l’histoire d’une entreprise du secteur qui ne connaît pas la crise !

Posts similaires:

Be Sociable, Share!