La Chine pourrait réduire ses émissions de 30% en utilisant l’énergie éolienne, souligne une étude américaine publiée dans la revue « Science ».

Les besoins énergétiques de la Chine devraient doubler d’ici 2030, mais le pays pourrait raisonnablement en couvrir la moitié grâce à l’éolien, selon la nouvelle étude, réalisée avec l’université Tsinghua à Pékin. Les chercheurs, qui ont utilisé des données météorologiques pour évaluer le potentiel de l’éolien en Chine, précisent également qu’il pourrait en théorie couvrir l’ensemble des besoins énergétiques du plus gros émetteur de CO2 au monde.
Le charbon fournit aujourd’hui 80% de l’électricité en Chine, et des centaines de centrales au charbon sont construites chaque année pour faire face à la demande. Mais Pékin investit également massivement dans les énergies renouvelables.
La Chine se classe déjà au 4e rang mondial en terme de capacité installée pour l’éolien. Seuls les Etats-Unis, l’Allemagne et l’Espagne font mieux.
L’Agence internationale de l’énergie prédit que la Chine aura besoin d’augmenter sa capacité de 800 gigawatts d’ici à 2030 pour répondre à sa demande intérieure, ce qui représente environ le double de sa capacité actuelle. L’étude estime que si la Chine utilisait l’éolien pour couvrir l’essentiel de cette hausse, ses émissions de CO2 pourraient baisser de 30%.
Aujourd’hui seul seule 0,4% de l’électricité chinoise est fournie par le vent.

chine

La Chine pourrait réduire ses émissions de 30% en utilisant l’énergie éolienne, souligne une étude américaine publiée dans la revue « Science ».

Les besoins énergétiques de la Chine devraient doubler d’ici 2030, mais le pays pourrait raisonnablement en couvrir la moitié grâce à l’éolien, selon la nouvelle étude, réalisée avec l’université Tsinghua à Pékin.

Les chercheurs, qui ont utilisé des données météorologiques pour évaluer le potentiel de l’éolien en Chine, précisent également qu’il pourrait en théorie couvrir l’ensemble des besoins énergétiques du plus gros émetteur de CO2 au monde.

Le charbon fournit aujourd’hui 80% de l’électricité en Chine, et des centaines de centrales au charbon sont construites chaque année pour faire face à la demande. Mais Pékin investit également massivement dans les énergies renouvelables.

La Chine se classe déjà au 4e rang mondial en terme de capacité installée pour l’éolien. Seuls les Etats-Unis, l’Allemagne et l’Espagne font mieux.

L’Agence internationale de l’énergie prédit que la Chine aura besoin d’augmenter sa capacité de 800 gigawatts d’ici à 2030 pour répondre à sa demande intérieure, ce qui représente environ le double de sa capacité actuelle. L’étude estime que si la Chine utilisait l’éolien pour couvrir l’essentiel de cette hausse, ses émissions de CO2 pourraient baisser de 30%.

Aujourd’hui seul seule 0,4% de l’électricité chinoise est fournie par le vent.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!