Ce n’est pas tous les jours qu’on parle d’engins de chantier dans un blog sur les énergies vertes.

Et les Tonka, si chers aux petits garçons nés dans les années Goldorak, vont prendre un sacré coup de vieux.

cater

La faute à Caterpillar, qui sort en fanfare le premier bulldozer hybride.
20% plus cher que ses petits cousins, le D7E n’est pas encore un parangon d’efficacité environnementale puisque son moteur électrique n’est pas encore alimenté par des batteries.
Selon Caterpillar, cette décision était motivée par les gros besoins de puissance de l’engin.

On applaudit néanmoins quand on apprend que ce modèle permet d’économiser jusqu’à 24 litres d’essence par jour, ce qui lui permet d’amortir son surcoût en deux ans.

Pour les pro et les grands enfants, voici une vidéo de la bête en action.

Posts similaires:

Be Sociable, Share!